LA SOURIS VERTE Index du Forum

LA SOURIS VERTE
Forum de la ludothèque associative de Palaiseau (91)

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Terre d'Ombres - Renaissance
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA SOURIS VERTE Index du Forum -> Jeux de rôles sur table -> ARCHIVES PARTIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Sam 21 Mai - 08:05 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Terre d'ombres - Renaissance, se déroule entre 1630 et 1830 (bien que les événements nous concernant se dérouleront sous Louis 15 (1750), un ou plusieurs personnages devront être lettrés).
 
Les événements commencent sous Louis 13, alors que Richelieu tente de déstabiliser le saint Empire germanique en s'alliant avec les protestants au cours d'une guerre l'opposant majoritairement à l'Espagne. 
En 1630, dans les Flandres, une pluie de feu s’abattit tel un cataclysme sur le nord de l'Europe, dans ce que l’église appela la Nuit d'Apocalypse. Nuit au cours de laquelle des phénomènes extraordinaires apparurent de par le monde. Les arbres se mirent à bouger comme mus par leur propre volonté tandis que des animaux difformes s'en prenaient aux soldats sans distinction d'uniformes, de sexe ou de religion.
Ailleurs,  les eaux charrièrent des créatures démoniaques jusqu’aux rives des villages côtiers dont les habitants furent massacrés et les terres dévastées... 
D'aucun prétendit que Dieu était responsable. D’autres, dont l'Inquisition, prétendirent qu'il s'agissait là de l'oeuvre du Malin. Ces phénomènes Nergaliens (du nom du démon de la corruption) étouffèrent l'Europe, affamant les peuples, les terrorisant et les décimant même pendant de nombreuses années. 
Aussi les Rois, qu’ils soient de France ou d’ailleurs, entre complots politiques et batailles contre l'Espagne, l'Autriche, l'Angleterre ou la Prusse selon le jeu des alliances impliquèrent un temps leurs hommes contre ces phénomènes Nergaliens. Au fil des décennies, au fur et à mesure que la menace Nergalienne disparaissait, que les attaques s’espaçaient, que les peuples oubliaient, ils parvinrent à conserver un semblant de cohésion dans cette Europe en proie aux mauvais souvenirs, à la confusion, aux dangers et à une apocalypse clairement annoncée. 



_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »


Dernière édition par Kanibal le Lun 23 Mai - 12:27 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 21 Mai - 08:05 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Sam 21 Mai - 09:04 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Passé


Le ciel s'assombrit au dessus de la mer tandis que les arbres bordant la petite maison se tordent sous le vent. La tempête approche. Les enfants jouent alors que l'orage ne va pas tarder. Leur mère, Louise, en appelle à Léonie, la gouvernante, qui tarde à rentrer le linge étendu.
Plus loin, un rude gaillard, un noir qui porte encore la marque de ses chaînes pourtant brisées, coupe du bois aidé par son jeune fils.
Louise réitère à tous l'ordre de rentrer. Lucie, la sœur aînée, est déjà sous le porche et réprimande ses frères avec la malice que seule les grandes sœurs connaissent.
Un craquement sourd impose le silence.
Le bûcheron s'écroule, un trou béant à la place du visage.
La terre tremble sous l'impact des sabots qui renversent et piétinent le fils du bûcheron.
Léonie s'empare du drap noir marqué d'un rond blanc traversé par une sorte d'oiseau également blanc et pousse les enfants à rejoindre la mer en dévalant un étroit sentier de contrebandier. Louise hurle, Lucie lui fait écho alors que les soudards sautant de cheval les forcent à rentrer dans la maison.
Léonie et les enfants sont déjà loin, aidé par le Père André, un pêcheur. Personne ne les a suivis... Ils sont sains et saufs...
 
20 ans plus tard
 
Alfred et Bertrand n'ont que peu de souvenir de ces moments du passé. Léonie les a élevés comme ses propres enfants. Elle a fait du mieux qu'elle a pu en éludant les questions sur ce passé si trouble. « Tu es trop jeune », « Ce n’est pas important », « pourquoi veux tu savoir ? Quelle mouche te pique ? »…
Pourtant,  ils savent qu'elle cache quelque chose et un jour ils oseront demander. Un jour…
Ils savent que dans un coffre, elle recèle ses vieux souvenirs. Un jour peut être...
Alfred et Bertrand ont rejoint la compagnie de chasse du Comte de Morlay. Leur compagnie rentre de Fontainebleau les chariots remplis de nourriture. Et cette fois-ci, ils n’ont subit qu’une attaque de Nergalien qui n’a fait aucune victime. Enfin,  ils fouleront le sol de Paris dans quelques heures. Joseph, quant à lui, est à l'étude au Palais Cardinal, l’ordre de la Croix de Malte compte beaucoup sur lui, tandis que Charline enchante son auditoire de sa harpe.
Pourtant la prestation sera interrompue et l’étude ajournée.
P’tit Loïc, un gosse des rues, âgé de 12 ans, commis de Blanche de Lursac, voisine de Léonie, elle tient un salon où la philosophie côtoie les plaisirs, se précipite dans les jupons de Charline en hurlant. « Léonie a été enlevée ! »
La nouvelle est tragique. Léonie a été emmenée de force, vers 22h, par 6 individus masqués qui se sont précipités chez elle, fouillant la maison de fond en comble ou presque. Paul, encaisseur robuste est réveillé par sa femme qui a entendu « quelque chose ». Il sort de sa maison, aperçois les ravisseurs, tente d’intervenir quand l’un deux l’abat froidement.
Monsieur d’Escourmes sort à ce moment de l’établissement de Blanche de Lursac. Il est en compagnie de Jérôme et tous deux essuient des tirs. Ils se replient à l’intérieur du bâtiment tandis que les ravisseurs prennent la fuite.  
 
Charline appelle aussitôt ses frères. Les témoins sont formelles, Ils sont trois à avoir vu la scène.
Le calme revient vite. Mère Luce s’occupe de Paul alors que les enfants adoptifs de Léonie constatent les dégâts : les ravisseurs ont tout retourné chaotiquement, sans méthode et n’ont pas trouvé le coffre de Léonie. Alfred, espiègle comme toujours, ouvre la cache de Léonie et trouve le coffre.
Fébrile les jeunes gens se regroupent autour et en sorte des dessins d’enfants, une boussole gravée du symbole de l’oiseau pourfendant un astre,  une gazette de La Rochelle datant de 1730 relatant l’exécution du pirate La Buse, divers matériels de navigation orné du même symbole vu sur le drap et la boussole, le drap qui s'avèra être un drapeau, un journal de bord dont la lecture apporte la preuve si il en fallait que les  enfants élevés par Léonie étaient les fils d’Olivier Levasseur, dit La Buse. Un pirate connu pour avoir dérobé une partie de l'or Aztèque aux Espagnols lors d’une attaque jointe orchestrée par le capitaine Flint, un pirate Anglais. Pour ces faits, Levasseur fut capturé, emprisonné et condamné en 1730. 20 ans plus tôt.
Par défi, lors de sa pendaison, Levasseur jeta à la foule qui assistait à son exécution, un parchemin contenant un cryptogramme qui révélerait au plus malin, la route à suivre pour trouver le trésor aztèque que personne n’avait jamais réussi à revoir.
Le coffre de Léonie contenait également un parchemin contenant ledit cryptogramme, des cartes marines et tous les souvenirs d'une vie.
Rapidement la fatigue s'empara des enfants Levasseur qui prirent le parti de dormir.
C'est la voix d’un inconnu qui réveilla d'abord Joseph. "On donne un coup de pied dans le poulailler  et tous les coqs montrent leur nez."
Les hommes masqués demandèrent aux jeunes gens de les suivre. ON devait leur parler. ON les accuse de meurtres. ON n’est pas content.
Quatre ruffians escortèrent, sous la menace des armes, les jeunes gens jusqu’à un véhicule de transport de prisonniers.
Livrés à eux même, mais profitant de l’inattention des gardes, Joseph parvint à ouvrir la serrure du véhicule qui traversait Paris. Lui et ses frères et sœur s'enfuirent.
Les jeunes gens trouvèrent refuge chez Lucien Tanneur, le jeune flûtiste amoureux transis et malheureux de Charline. Il aurait tout fait pour elle, combien d’ode à t’il écrit pour elle ? Il est prêt à tout, même accueillir les frères de la jeune femme dans sa petite chambre parisienne.
Le coffre de Léonie étant resté dans la maison de Léonie, ils décidèrent donc d'y retourner. Ils comptèrent sur l'aide de Lucien qui permit ainsi de débusquer 3 vigies postées aux abords du quartier, surveillant les allées et venues. La maison de Léonie était bel et bien sous surveillance.
L'enlèvement de la gouvernante n'aurait t'il été qu'un leurre pour faire venir dans la lumière les enfants d'Olivier Levasseur ? De quels meurtres ON les accuse ? Que s’est il passé il y a 20 ans ?
Encore des questions qui devront trouver des réponses…
 

_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Aymeric
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 48
Localisation: Massy

MessagePosté le: Mer 1 Juin - 20:18 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

C'est toujours d'actualité pour la ronde de juin-fin juillet?
Car l'univers me tape vraiment dans l’œil <3.
Si c'est le cas et qu'il te reste des place je suis partant Smile.
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Mer 1 Juin - 22:31 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Ca devrait pouvoir se faire bien que ne sachant pas dire si cela durera 4. 5, 6 séances ou plus.


J'en profite pour faire un récap de la table :
- DeSégur
- Nanoga
- Simon
- Aymeric
-
- Poeran (? par intermittence je crois)
- Muriel (? pas de nouvelle)


Corrigez ou complétez si besoin (je pense à ceux qui étaient intéressés mais n'ayant pas confirmé).


Pour gagner du temps vendredi, ceux qui n'ont pas de perso peuvent m'envoyer par MP la trame de ce qu'ils veulent jouer, j'avancerai ainsi la création qu'il ne restera plus qu'à finaliser.
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Poeran
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2015
Messages: 57

MessagePosté le: Ven 3 Juin - 14:22 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Bien partant pour !!! je cherche encore pour le code, j'ai du me tromper dans 5-6 lettres donc à recommencer ^^
Je serais absent ce vendredi, le vendredi prochain et le 1er juillet.
_________________
"Evite celle-là" dernières paroles entendues par Palmyre
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Ven 3 Juin - 14:52 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Je serai absent également le 1er juillet.
Avec ce qui tu as déjà fait, tu as certainement bien dégrossi le crypto.
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Sam 4 Juin - 10:35 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

« Dieu m’a permis de comprendre le sens du cryptogramme ». C’est sur ces mots que Joseph Pascal, en réalité Joseph Levasseur, a annoncé à ses amis, frères et sœur qu’il avait déchiffré le cryptogramme du pirate Oliver « La Buse » Levasseur.
Mais l’heure n’était pas aux réjouissances, Léonie, la nourrice, n’avait toujours pas été retrouvée et sur la place de l’Ile-de-la-Cité, les ombres grandissaient.
L’attaque fut soudaine mais les tensions des derniers jours avaient permis aux habitants du quartier de se préparer. Les Sicaires de Montfort, comme les présenta Courtin, fait prisonnier et homme de main lui-même d’un certain Le Guerrec, avaient été envoyé à Paris pour éliminer les enfants d’Olivier Levasseur. Mais pourquoi ?
Courtin apporta un début de réponse. Ferdinand de Montfort, dit La Pince, avait autrefois côtoyé la route d’individus compromis dans la piraterie : Charles, comte de Morangiès, dit La Bête, un notable du Gévaudan, Olivier « La Buse » Levasseur, qui s’était emparé du trésor de Callao et dont on connait l’histoire grâce à un livre trouvé au Palais Cardinal et Howel Davis, alias La Tour, fidèle second de Levasseur, quand il ne commandait pas son propre navire.
Ferdinand de Montfort, sans doute honteux de son passé, prit peur quand, il y a peu, apparurent à la Rochelle les meurtres des hommes impliqués dans l'arrestation de Levasseur et dans son procès. Un procès rapide, la culpabilité du pirate étant chose convenue. Montfort, persuadé que les enfants Levasseur, arrivés à l’âge adulte, avaient décidé de se venger (de quoi ?), envoya son lieutenant, Pierre Le Guerrec, enlever Léonie, la nourrice des enfants, dans le but de les faire sortir du bois et d’éliminer la menace qu’ils représentaient pour lui, devenu notable. C’était sans compter leur résistance.
Courtin leur dévoila également l’endroit où était emprisonnée Léonie : une fermette à la Croisée des Sages, non loin des portes au sud de Paris et de l’hôpital Sainte Anne. Quand les amis et enfants Levasseur s’y rendirent, ils trouvèrent l’endroit abandonné. Néanmoins, Léonie avait pu graver sur un mur un semblant de carte précisant sa destination : La Rochelle.
Malgré cela, les interrogations restaient nombreuses : aucun des enfants Levasseur ne s’était rendu coupable d’homicides. Et aucun d’eux ne connaissait les noms des victimes qui étonnement étaient mentionnés dans un procès-verbal datant de 1729 concernant Keating, un marin engagé par Olivier Levasseur. Qui homicidait et pourquoi ?
De plus, pourquoi Courtin a-t-il mentionné l’apothicaire de Laudun comme étant le point de départ de cette macabre affaire ? A-t-il quelque chose à voir avec Simon Kitzer, un proche de Levasseur, comptable féru d’énigme, de cryptographie, rebouteux et apothicaire à ses heures ?


 




_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Aymeric
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 48
Localisation: Massy

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 18:27 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Heya les pirates!
Malheureusement, l'air marin ne m'apporte pas la santé et je ne serai donc pas présent ce soir.
De plus, malgré les promesse de richesse infini derrière ce trésor, la perspective de traverser le globe, potentiellement poursuivit par des assassins, n'enchante guère André Pandépine, qui ne risquera pas sa vit pour cela.
Donc je ne pense pas que ce soit pertinent qu'il suive le groupe lors de ses mésaventure à la Rochelle et dans l'océan.

Merci quand même pour vendredi dernier et bonne chance avec votre recette de cuisine Evil or Very Mad
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Sam 11 Juin - 11:47 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Merci à toi d'avoir participé. 
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Sam 11 Juin - 11:49 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Le voyage vers La Rochelle fut sombre. Il ne fut que peut question de la présence Nergalienne dont l’aura maléfique tenta de corrompre les voyageurs. Il fut surtout question de la disparition, à son tour, de Simon Kitzer, l’apothicaire de Laudun, impliqué dans les affaires de La Buse.
Marie, sa fille, expliqua que Le Guerrec l’avait emmené par contrainte au vieux moulin à eaux.
Défiant les règles de l’hospitalité, les voyageurs découvrirent la cache plus si secrète de Kitzer. Elle recelait outre les affaires privées de l’apothicaire, un cuir scarifié révélant l’identité du meurtrier de Louise et Lucie Levasseur ainsi que d’Howel Davis. Le cuir n’étant autre que la peau meurtrie et conservée de ce dernier.
Rendu au moulin à eau, si Le Guerrec était bien là, nulle trace de Simon Kitzer. Le sbire de Montfort tentait d’arracher les vers du nez d’un pauvre bougre quant au possesseur actuelle de la peau… le bougre bafouillait qu’il ne comprenait pas, que c’était l’apothicaire, Dieu et les autres, mais lui n’était pour rien dans toute cette affaire.
Découragé, il commanda à ses hommes de le conduire auprès « des autres ». Ce qu’ils commencèrent à faire. Mais l’intervention des voyageurs fut rapide et soudaine.
Finalement, les prisonniers furent peut nombreux et les paroles peu réconfortante de Le Guerrec le menèrent à sa perte. Le bougre raconta son histoire…
Voici quelques semaines, le bougre et sa bande décidèrent de retaper un vieux moulin à eau afin d’en faire le centre de leurs affaires contrebandières. A la recherche de pierres, ils mirent à jour la ruine enfouie de ce qui fut autrefois une tour de guet. Creusant la terre, dégageant les pierres, à force d’effort et de coup de marteau, ils parvinrent sans intention réelle à ouvrir une brèche dans l’édifice. Armé d’une lanterne, ils descendirent dans le réduit où ils découvrirent, gisant desséché, presque momifié par l’air sec du lieu, les 3 cadavres d’Howel Davis, Louise et Lucie Levasseur, autrefois emmurés vivants. Louise serrait dans ses bras un récipient en terre cuite hermétiquement fermé à l’intérieur duquel les bougres trouvèrent un vieux cuir racorni.
Ne sachant pas lire, ils se précipitèrent à Laudun et montrèrent leur découverte à Simon Kitzer.
Ce dernier à force de patience, réhydrata le cuir qui révéla son message caché. Les victimes dénonçaient leur assassin : Ferdinant de Montfort.
Ferdinand de Montfort, que les bougres s’empressèrent de faire chanter pour leur plus grand malheur. Montfort, pensant qu’il s’agissait de l’œuvre des héritiers Levasseur qu’il accusait déjà du meurtre de ses complices de La Rochelle, envoya son âme damnée Le Guerrec réglé le problème.
Rejoignant rapidement la tour de guet,  les voyageurs entendirent des cris provenant du réduis. Descellant avec force les pierres, ils libérèrent Léonie et Simon Kitzern emmurés là par Le Guerrec afin de subit le sort réservé à ses victimes. L’apothicaire, trop heureux d’avoir la vie sauve, raconta, avec l’aide contrainte de Le Guerrec, comment les choses s’étaient déroulées et la trahison dont Davis et Levasseur furent victimes.
Levasseur, apprenant que les flottes anglaises préparaient l’attaque de Callao (Pérou), échangea son navire trop connu contre celui de Davis plus discret. Subissant les railleries de ses deux autres compères, Montfort, dit La Pince, et Morangiès, dit La Bête, qui ne croyaient absolument pas à son succès, Levasseur quitta La Rochelle pour s’emparer du trésor de Callao.
Ce qui advint là-bas fut déjà relaté et n’est pas à l’honneur de Levasseur. Mais pour Morangiès et Montfort, Levasseur détenait la clé d’un trésor considérable. Aussi, profitant à sa charge d’officier du Roi, Morangiès arrêta Howel Davis (qu’il savait prendre le parti de Levasseur), Levasseur et Kieting qui l’accompagnait. Si Levasseur et Kieting furent conduits à la Tour de La Lenterne, Davis, dont l’arrestation fut plus discrète, fut conduit chez Montfort.
De son côté, Ferdinant de Montfort envoya Le Guerrec chez les Levasseur et tandis que ses 4 plus jeunes enfants fuyaient grâce à la présence d’esprit de leur nourrice Léonie, Louise et Lucie étaient violentées et conduites chez Montfort.
Morangiès se rendit à la cellule de Levasseur et lui proposa un marché. La vie de sa famille contre le trésor de Callao. Levasseur obtempéra et rédigea deux cryptogrammes identiques dévoilant la méthode pour arriver au trésor. Il confia le premier cryptogramme à Morangiès qui, déçu du petit jeu de Levasseur, condamna à mort sa famille.
Levasseur jeta à la foule le deuxième cryptogramme lors de sa pendaison tandis que Montfort emmurait vivant Howel Davis, Louise et Lucie Levasseur.
 
Vingt ans plus tard, quand les bougres tentèrent de faire chanter Montfort, cela réveilla la peur rouillée du notable qui vit en cela une menace, et à juste titre. Depuis lors, il constata que ses anciens complices, Alexia Aularge, Horimond Brima, Joaquim Dour, Hercule Quebieu, Félicien Ovignac, Alvon Devaux  mourraient les uns après les autres sous la lame de celui que la rumeur nomma « Le Joueur d’échec ». En effet, près de chaque victime, la marque de La Buse signait les crimes d’une sentence « Cavalier prend Reine », « Cavalier prend Pion »…
Simon Kitzer fit rapidement le lien avec Howel Davis, dont le surnom, La Tour,  venait de sa passion pour les échecs et de sa forte corpulence. Il réalisa soudain que parmi les bougres, se trouvaient certainement quelqu’un pour qui Davis n’était pas un étranger et qui avait décidé de le venger.
Le Guerrec n’est dorénavant plus une menace. Howel Davis, Louise et Lucie Levasseur reposent en paix dans le cimetière de Laudun après une cérémonie émouvante.
Dans l’ombre de son relais de chasse, Montfort pleure aussi la disparition d’un proche. Le Guerrec a disparu et nul doute que le Joueur d’Echecs en est responsable. Le seul complice encore vivant à ce jour reste Achile Ghénys qui conduisit voici 20 ans les Levasseur à leur mort.
Là encore, nul doute que face à la menace, plus que jamais, l’union fera la force…



_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 17:20 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Les voyageurs quittèrent Laudun pour se rendre tout d'abord à La Rochelle. La vision de la ville en perdition, la corruption autant physique de morale de la cité en proie à la peste les poussèrent à revenir sur leur pas. Le relais de chasse de Ferdinand de Montfort fut leur destination. L'homme qui était à l'origine du malheur des Levasseur allaient payer pour ses forfaits.
L'édifice était à l'abandon, les colonnes de pierre autrefois majestueuses étaient depuis longtemps effondrées. L'eau des fontaines sculptées d'animaux légendaires charriaient une eau sale dont même les plantes ne voulaient plus. Dans les bosquets, les cadavres des sicaires de Le Guerrec, mortellement contaminés par la peste, jonchaient le sol et redevenaient poussière...
L'allée laissée à l'abandon rejoignait l'imposant édifice de marbre autrefois blanc.
Quand les voyageurs entrèrent, ils ne purent que constater l'état de corruption du lieu. Partie intégrante de la décrépitude, Ferdinand de Montfort se tenait debout au pied d'une statue à laquelle William Davis, le joueur d'échec, était enchaîné. De part et d'autres du mur, des mosaïques représentaient d'une part le combat d'un guerrier en armure contre un dragon à cinq têtes et d'autre part la tristesse d'un homme, sosie d'un voyageur, perdu dans un désert de pierre parsemé de colonnes incrustées de joyaux, enlaçant une jeune fille morte tout en se tenant la poitrine d'où une gemme irradiait une lumière aveuglante. Les deux personnages portaient une croix dont chaque extrémité représentait un dragon, une épée, une couronne et une rose.
Montfort devenu fou, en appelait à "sa reine" et le voyageur dont il tentait de découvrir le torse était "une offrande pour elle. Elle qui le recherchait depuis si longtemps".
William Davis ne put que confirmer les implications de Montfort, de Morangiès, celui par qui le mal est arrivé, celui qui est à l'origine de tout... Le fils de Howel Davis, William, fut capturé alors qu'il tentait d'assassiner le dernier traitre, Achille Ghénys. Le piège que Morangiès murmura à Montfort se referma sur lui et il ne dut la vie sauve qu'à l'arrivée des voyageurs. Mais sa vengeance était faite.
Montfort était mort.
Les voyageurs retournèrent à La Rochelle s'enquérir de la présence de Castrogne, un allié de leur connaissance et homme de main du baron d'Escourmes. Ils le trouvèrent sur l'Aqua Viva et n'eurent aucun mal à le convaincre de les aider dans leur quête du trésor de La Buse...
Rapidement, le voilier prit le large en direction... de la bonne fortune.








_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Dim 26 Juin - 17:28 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Les voyageurs quittèrent La Rochelle et laissaient derrière eux la peste et la désolation. Ils parvinrent à rejoindre l’île localisée par La Buse après 3 mois de navigation. Après avoir évité les 3 sloops lancés à leur trousse par Morangiès, le réel défi fut de franchir le Cap Horn et les affronter les intempéries.
Il aura fallu la trahison de William Davis pour que les Sicaires de Morangiès retrouvent leur trace. Enfin si il s’agissait bien de William Davis car il sembla finalement qu’il eut pu s’agir d’un assassin mis en place chez Montfort avec comme but de rejoindre les voyageurs et de conduire les hommes de Morangiès au trésor.
Ainsi la bête pensa, ainsi fut-il fait.
Les voyageurs découvrirent la supercherie tandis que le mal était fait. Ils avaient découvert l’emplacement du trésor. Ils avaient même trouvé sur place une aide chaleureuse en la présence d’autochtones. Mais nulle trace du trésor si ce ne sont quelques séquelles laissées là accidentellement. Un reliquaire en or rempli de gemmes et de doublons espagnols ne parvint pas à calmer la déception des marins. Où était le trésor de La Buse, les richesses de Callao.
Ils apprirent du chef autochtone, à grands gestes, qu’un homme en rouge était venu sur l’île. Il leur avait échangé des fusils contre des pierres qui brillent et de l’aide pour transporter le trésor. L’un des voyageurs fit le rapprochement avec le Cardinal Voltera, ami de son mentor le Baron d’Escourmes. Mais si d’Escourmes savait que le Cardinal avait pris le trésor, pourquoi envoyer ses hommes à sa recherche ? Le prélat, bien qu’homme puissant, semblait déférent vis-à-vis du Baron. L’aristocrate aurait-il joué un tour à sa façon à l’homme d’église de sorte qu’il eut chaviré dans sa main ? Ou bien d’Escourmes lui serait-il si fidèle qu’il le considéra comme un fils qui aurait gagné toutes les batailles qu’il lui fit mener ? L’assurance est néanmoins que jamais d’Escourmes ne pouvait savoir que le prélat fut entré en possession de l’or de Callao, sans quoi jamais il n’aurait envoyé ses hommes dans ce périlleux voyage. A moins qu’un drame en cache un autre…
Certaines réponses aux questions figurent peut être dans les manuscrits retrouvés sur la dépouille d’un homme d’église enseveli dans la grotte qui abritait très certainement le trésor. Les reliques laissées là par ces hommes indiquèrent leur appartenance à la confrérie des Seigneurs dont le cardinal Voltera était un membre imminent.
Aussi bien la fête donnée en l’honneur des voyageurs par les autochtones que les coups de canons des trois sloops attaquant l’Aqua Vita empêchèrent la réflexion. Se remettant vite des boissons fermentés et des plaisirs exotiques, les voyageurs se défendirent lorsque des « Harpies » tombèrent littéralement du ciel. Fort de sa vanité, l’homme de Morangiès qui avait rejoint le village autochtone menaça de tuer l’épouse d’un des voyageurs, enlevée pour  servir de monnaie d’échange, si ces derniers ne leur remettaient pas le trésor.
Mais de trésor, ils n’en avaient point.
Anna Devie fut enterrée par le Père Joseph tandis que les autochtones pansaient leurs plaies. La bataille avait été violente et rapide. La mort de l’émissaire de Morangiès poussa les Harpies à rejoindre les enfers d’où elles venaient certainement. L’assassin d’Anna ne mérita aucune sépulture et il en fut de même pour celui qui se fit passer pour William Davis.
Les voyageurs reprirent leur route après avoir négocier des vivres et quelques babioles brillantes. Quelques jours après la victoire au village autochtone, l’Aqua Vita repris la mer avec à son bord l’espoir que le Cardinal Voltera saurait leur en apprendre plus sur les écrits du défunts, sur le mal qui s’étend comme une ombre et finalement, sur eux même…





_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 09:38 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Voilà un chapitre qui s'achève. 
J'aimerai, pour ceux qui le souhaitent, un retour sur celle-ci : ce qui vous a plu et déplu, ce que vous avez trouvé trop compliqué ou trop simpliste, si l'histoire vous plu etc.
Ceci dans un souci d'amélioration...
Et tous cas, merci à tous ceux qui ont pris part à l'aventure.

_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Simon
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2012
Messages: 697
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 16:41 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé l'ambiance générale, le côté chasse au trésor et énigmes.
J'aurais presque préféré plus d’érigne, et notamment des codes que nous pouvions découvrir nous même (je ne sais pas si c'était possible avec le premier parchemin par exemple). Et puis un combat naval m'aurait bien plu !

Mais sinon j'adore le monde, ta narration et le système "semi-réaliste" qui reste quand même assez fluide en combat (perso je ne me suis pas ennuyé durant les phases de combat même lorsque nous étions nombreux à agir).
Les personnages étaient nombreux mais bien caractérisés et même moi j'ai réussi assez vite à les retenir Smile

Non franchement très bon scénario, Merci à toi ! je re signe quand tu veux !
_________________
Born to be a Witch !
Revenir en haut
Moebius
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2015
Messages: 1 089
Localisation: palaiseau

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 16:52 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

*Bruit de vent* Pfiiiiiiiou je suis l'ombre du joueur d’Échec pfiiiiiiiiou *Bruit de vent moins fort*

Wink
_________________
"Je rappelle qu'il y a des dès a votre disposition là..."
Moebius, tentative de déstabilisation mentale de ses joueurs, 2016.
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 17:06 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

Merci Simon pour ton retour.  Oui tous les cryptos étaient déchiffrables par vous mêmes (parchemins, code sur le mat).Le combat naval, je note. ^^
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
DeSégur
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2013
Messages: 496
Localisation: Massy

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 18:55 (2016)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance Répondre en citant

J'ai bien aimé, j'ai adoré la magie qui est flexible mais difficile à réaliser pour des effets puissants. (et c'est normal)

La première énigme est trop difficile à déchiffrer, et peu ralentir le groupe si on ne trouve pas.
Tu aurais pu rallonger le scénar avec un abordage, mais cela ne tenait plus dans la dernière séance. Dommage.

J'aime bien le système de jeu. (oui je sais c'est pas constructif....)

Pareil, je resigne pour la suite ; quand tu veux !
_________________
N'est pas mort ce qui peut être animé !
Et au long des siècles pour mourir même l'inanimé
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:45 (2017)    Sujet du message: Terre d'Ombres - Renaissance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA SOURIS VERTE Index du Forum -> Jeux de rôles sur table -> ARCHIVES PARTIES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com