LA SOURIS VERTE Index du Forum

LA SOURIS VERTE
Forum de la ludothèque associative de Palaiseau (91)

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Récit] Rippers

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA SOURIS VERTE Index du Forum -> Jeux de rôles sur table -> ARCHIVES PARTIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DeSégur
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2013
Messages: 496
Localisation: Massy

MessagePosté le: Sam 2 Juil - 21:19 (2016)    Sujet du message: [Récit] Rippers Répondre en citant

Correspondance de Hestia Mac Millan à Sir Malcolm Murray

Londres 2 Octobre 1890,
Cher ami,

Sur les conseils du Professeur Ferdinand Lyle, je me suis adressé à un groupe de six Rippers car je ne savais plus vers qui me tourner.
Mon mari Gregor déjà très affaibli par son manque de sommeil avait des hallucinations qui le mettait dans un état fort agité.
Ayant essayé de nombreux remèdes sans signes d'améliorations, je me décidais à leur demander de l'aide.
Quelle ne fut pas ma surprise de voir débarquer dès le soir même ces fins limiers. Dès la première nuit, des événements étranges se sont produits. Je ne vous cacherai pas que leurs questions pressantes furent parfois malséantes, mais il faut bien avouer que le mystère a été éclairci. D'après leurs explications, Minerva Hemsworth l'ex-femme de Gregor était une personne versée dans les arts occultes et lorsque Gregor l'assassina, elle revient le hanter au moment où celui-ci allait passer à l'acte avec moi. Je ne peux vous raconter en détails la seconde nuit, celle qui vit mon mari passer de vie à trépas, car la douleur est encore trop vive. Vous allez bientôt recevoir mon faire-part pour les obsèques. Je compte bien évidemment sur votre présence. C'est le docteur de la famille qui est venu constater le décès. Ce bon Docteur Johann Dippel. Avec cette grande maison pour moi seule, j'ai souhaité que les Rippers puissent s'installer ici en gages de mes remerciements. Cela constituera leur Loge, et je suis impatiente d'assister à leurs prochaines aventures, vous connaissez ma curiosité.

A très bientôt

Hestia Mac Millan
_________________
N'est pas mort ce qui peut être animé !
Et au long des siècles pour mourir même l'inanimé
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Juil - 21:19 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DeSégur
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2013
Messages: 496
Localisation: Massy

MessagePosté le: Dim 24 Juil - 15:20 (2016)    Sujet du message: [Récit] Rippers Répondre en citant

Londres, 10 février 1891

Cher ami,

Il semble que les forces du Mal se déchainent en ce moment.
Il y eut tout d'abord cette affaire de 2 meurtres sanglants dont les victimes ont été retrouvées mâchouillées. Une véritable horreur !
Un type grand et très pâle en serait l'instigateur, mais l'enquête n'a pu être poursuivie car le présumé coupable a été enlevé lors d'une nuit où de nombreux hommes en noirs lui ont sauté dessus. Depuis les meurtres ont cessé dans ce quartier. Pourtant, nous avions obtenu l'aide du docteur de la famille pour les autopsies des meurtres. Mais elles n'ont rien données.

Vous avez lu dans la presse comme moi qu'une amulette a été volée au British Museum. Je pense qu'il y a un vrai relâchement en ce moment dans les forces de polices qui sont plus occupées sur le port. Cette amulette de Lamashtu, cette horreur, je ne comprends pas qui cela peut intéresser. Pour le moment le maire ne donne aucune information sur l'enquête. Encore un incompétent.

Reste cette étrange bagarre sur le port. Mary a réussi à tirer par hypnose quelques informations à un pauvre bougre qui a été sévèrement blessé. Il est à l'hôpital, mais il se remet très vite de ses blessures. Peut-être plus de peur que de mal.

J'ai appris que Miss Ives avait participé à une table spirite avec Madame Proserpine. Certains des Rippers étaient présent à cette soirée organisée par Mister Gray. Une véritable réussite paraît-il. Dommage que Madame Blavatsky du Cercle Théosophique se soit sentie mal en fin de séance. Un malaise passager à ce qui m'a été rapporté.

A très bientôt

Hestia Mac Millan
_________________
N'est pas mort ce qui peut être animé !
Et au long des siècles pour mourir même l'inanimé
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:48 (2017)    Sujet du message: [Récit] Rippers

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA SOURIS VERTE Index du Forum -> Jeux de rôles sur table -> ARCHIVES PARTIES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com