LA SOURIS VERTE Index du Forum

LA SOURIS VERTE
Forum de la ludothèque associative de Palaiseau (91)

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA SOURIS VERTE Index du Forum -> Jeux de rôles sur table -> ARCHIVES PARTIES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Ven 7 Avr - 08:41 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant




Les Ombres de Yog Sothoth
 
A l'affiche
5 à 6 investigateurs vivant aux alentours de Boston
 
Personnages
Profils possibles : Tous types. Création des persos collégiales à la première séance.
Leur âge, profil, nom devront être définis en quelques lignes en amont.

Période
Les événements auront lieu en 1925.

Jeu
Appel de Cthulhu V7
Enquête lovecraftienne ••••, action ••, Mythe •••
Collaboratif, ambiance primordiale, les nombreuses aides de jeu nécessitent une attention particulière, un attrait pour la lecture ainsi qu’une capacité de recoupement, d’analyse et de déduction de la part des joueurs (c'est du Cthulhu pour résumé). 


La campagne
L’univers dépeint dans l’Appel de Cthulhu a cela de fascinant qu’il est tangible. Cette réalité peut conduire certains investigateurs à se sentir déstabilisé par la place qui leur est accordée dans ces histoires, à savoir celle d’un spectateur « dépassé » assistant à l’inexorable descente aux enfers d’une humanité insignifiante.
Cependant, que pourraient-ils faire face aux indicibles menaces dont ils découvrent l’existence ?
Leur santé mentale résisterait-elle à une confrontation avec des entités incompréhensibles venues d’un autre âge ou d’une autre dimension ?
C’est pour répondre à ces interrogations que je vous propose pour cette 4e ronde «  Les Ombres de Yog Sothoth » ; une campagne des années 80 grandement revisitée pour l’Appel de Cthulhu où les investigateurs vont être amenés à lutter contre les plans apocalyptiques d’un certain nombre d’individus peu recommandables, avec en ligne de mire un final à grand spectacle. Enfin, si tout va mal…
Cette campagne possède beaucoup de défauts mais de nombreuses qualités. Je me suis donc permis de la « transformer » afin de la dépoussiérer voire de la rendre jouable.
Loin des créatures blasphématoires, l’homme peut se révéler être la principale source de menace pour les investigateurs. L’esprit humain a cela de fascinant qu’il est capable des pires atrocités, et la perversion dont il peut faire preuve n’a de limite que celle de son imagination. 
Et de l’imagination, les investigateurs en auront besoin pour s’interroger, mener leurs propres réflexions et déductions afin de lutter contre la menace.
Souhaiteront-ils simplement retarder ce qui semble être inévitable en espérant léguer cette charge aux générations futures et conserver une parcelle de tranquillité d’esprit ou seront-ils prêts à sacrifier une part d’eux-mêmes pour tenter d’éliminer durablement la les horreurs qui n’ont que faire de l’humanité ?
 
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »


Dernière édition par Kanibal le Lun 10 Avr - 10:46 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Avr - 08:41 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jerome
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2011
Messages: 953
Localisation: Longjumeau (91160)

MessagePosté le: Ven 7 Avr - 09:03 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Intéressé !
Revenir en haut
Renô
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2013
Messages: 720
Localisation: massy

MessagePosté le: Ven 7 Avr - 10:32 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Miam +1 
_________________
Si la violence n'a pas résolu ton problème c'est que tu n'as pas tapé assez fort


Dernière édition par Renô le Ven 7 Avr - 12:31 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Battlewaves
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 832
Localisation: Massy

MessagePosté le: Ven 7 Avr - 11:23 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Intéressé !
Cela se jouerait jusqu'à la fin juillet ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Ven 7 Avr - 13:18 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Je n'ai pas les dates en tête mais oui, on jouerait jusqu'à la fin de le 4e ronde et/ou de la campagne...Selon les ouvertures du club...
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Lun 10 Avr - 10:44 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Pour les joueurs intéressés, les personnages se connaîtront. 
Leur création se fera collégialement à la première séance mais il me faudrait juste connaître leur occupation, nom, âge et profil psychologique en quelques lignes...


Exemple :
François de Saint-Marc, journaliste de 36 ans, ancien reporter de guerre. Choqué par la violence de la guerre, il a décidé de dénoncer maintenant toutes les horreurs du monde. Orphelin, coureur de jupon, il fréquente les speakeasy de Boston et les milieux interlopes qui l'ont amené à rencontrer des gens douteux...
 
Conrad Belgram, 25 ans, dilettante depuis la mort de son père où les dettes familiales ont été partagées entre ses frères et soeurs, il s'installe à Boston où il tente de séduire une riche héritière qui entretient de bon lien avec Camilla Belgram, la soeur de Conrad. Adepte de la chasse et du golf, Conrad veut faire bonne figure en fréquentant la bourgeoisie de Boston... qui ignore tout de son désoeuvrement. 
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
David
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2014
Messages: 120
Localisation: Le Mont du Calvaire

MessagePosté le: Lun 10 Avr - 11:49 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Très intéressé aussi ! 
Revenir en haut
Battlewaves
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2012
Messages: 832
Localisation: Massy

MessagePosté le: Mar 11 Avr - 17:26 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Tu en auras besoin quand la répartition sera faite Kanibal ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Mer 12 Avr - 10:36 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Quelques jours avant la première séance, mais le plus tôt est le mieux.
Ce sont des informations très succinctes qui me permettent de préparer la création des persos et certains détails d'histoire en sachant qui joue quel perso, son âge, son occupation : prof d'université, médium, détective ou autre.
Smile
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Thallaxwish (David)
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2016
Messages: 33
Localisation: Ballainvilliers

MessagePosté le: Ven 14 Avr - 13:46 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

intéressé
_________________
Lorsqu'une flêche a atteint sa cible, c'est qu'elle a manqué tout le reste.
Revenir en haut
David
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2014
Messages: 120
Localisation: Le Mont du Calvaire

MessagePosté le: Ven 14 Avr - 17:16 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Pour la description rapide du personnage, tu préfères que ce soit fait en MP ? ou sur cette page dédiée ?
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Ven 14 Avr - 17:19 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Vous vous connaîtrez tous mais dans un premier temps je préfère par MP, c'est mieux.
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
erwan
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2011
Messages: 378
Localisation: les montagnes hallucinées

MessagePosté le: Jeu 20 Avr - 11:26 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

intéressé aussi Smile
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Jeu 20 Avr - 14:56 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

Impeccable.


Si tous le monde est toujours ok, la table est complète avec :
- Jérome
- Battlewaves
- Reno
- David
- Erwan


N'oubliez pas pour ceux qui ne l'ont pas déjà fait de me faire parvenir les 3 lignes de profils (âge, profession, profil psy). 
Smile
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Jeu 4 Mai - 13:02 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

25 janvier 1905
 
Alors, derrière la colline, vous vîtes tristement Arkham s'éloigner, gelée dans le crépuscule. Arkham couverte de neige, avec ses antiques girouettes et ses clochers ; les arêtes de ses toits et leurs cheminées trônant sur les pentes brisées ; les quais offert au Miskatonic traversé par des petits ponts antédiluvien et bordé par des saules et des cimetières où de noires pierres tombales perçaient la neige telles les ongles décomposés d’un gigantesque cadavre. Vous regardâtes s’éloigner ses labyrinthes sans fin de rues étroites, abruptes et sinueuses couronnées de bâtisses que le temps n'osa altérer ; ses dédales de maisons empilées les unes sur les autres, enchevêtrées, se noyant dans l'air froid de la nuit naissante.
Derrière vous, vous laissâtes le souvenir de l'institut Baxter, géante demeure coloniale construite sur plusieurs niveaux qui a su accueillir les rires cristallins des jeunes pensionnaires et les préserver de « l’accident » : Monica, Jarvis, Brad, James, Sergeï, John, Aaron... Tant de noms à jamais dans vos mémoires. 
Vous sortîtes du dédale tortueux de cette ville ancienne tout juste éclairée par les lumières filtrant à travers les rideaux tirés des fenêtres qui s’éteignaient une à une tandis qu’une foule de silhouettes dissimulées sous leurs manteaux et leurs capuches se déversaient de chaque maison en silence pour former une monstrueuse procession.
« Assassins » pouviez-vous entendre hurler le vent malgré le grincement et les vibrations des roues du fiacre que la vieille Angela conduisait. Bientôt, vous seriez libérés de vos tourments…
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Lun 8 Mai - 13:48 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

24 janvier 1905


Les enfants vivaient dans l’immuable cité d’Arkham depuis qu’ils avaient pour la plupart environ 5 ans. Les toits en croupe tanguaient sous le poids des légendes et les étages de l’institut Baxter où ils logeaient cachaient aussi bien des trésors inconcevables dissimulés par les pierres grises de la bâtisse que des récits extravagants chuchotés par Julian Baxter, le soir, au coin de la cheminée.
Cette maison de style coloniale à la charpente massive abritait une trentaine d’enfants, orphelins ou dont les parents, ne pouvant pas en assumer la charge, avait confié leur éducation à Julian Baxter contre quelques émoluments. L’ancien missionnaire, féru d’archéologie, travaillait avec son assistant Mathews, un jeune homme aux traits fins et réguliers,  à l’étude des mathématiques et les professeurs de l’institut offraient aux pensionnaires une éducation du meilleur niveau.
L’institut Baxter était d’une forme bizarrement irrégulière. Le mur nord s’inclinait vers l’intérieur tandis que le plafond bas descendait en pente douce dans la même direction La soupente au-dessus du plafond devait avoir un plancher oblique tandis que la façade nord du mur extérieur révélait l’emplacement d’une fenêtre condamnée depuis fort longtemps, dont on ne voyait pourtant nulle trace depuis l’intérieur.
Les salles de cours et le réfectoire étaient de bonnes tailles et situées au rez-de-chaussée. Les dortoirs, au premier étage, étaient confortables. Mais le dernier étage de la demeure était séparé en deux par un couloir aux murs constellés d’œuvres d’art, Rembrandt, Klimt, Smith... A gauche, la bibliothèque recelait aussi bien des manuscrits jaunis, des bibelots, des notes sur papier et des dessins que des ouvrages les plus récents.
A droite, le musée de Julian Baxter regorgeait de statues et de sculptures de toutes tailles faites de pierre veinée, polie ou bien taillée selon des angles singuliers qui paraissaient moins asymétriques que dictés par une symétrie dont les jeunes enfants ne pouvaient saisir les lois. Les sculptures étaient raffinées et fabuleusement ouvragées tandis que sur des étagères et dans des vitrines des figurines grotesques représentaient des corps striés en forme de tonneau portant des minces tiges divergeant comme les rayons du soleil autour d’un axe central.
Le musée accueillait les cours communs de dessin et d’histoire quand la bibliothèque, surveillée par Miss Hattaway, la gouvernante, une mégère au sourire grimaçant,  accueillait les enfants pour l’étude… Et à l’approche de la nuit, elle les conduisait à leur lit où les tumultes du sommeil faisaient écho aux grondements et aux cris qui emplissaient les abymes totalement étrangers des rêves.
Nul ne pouvait prévoir les événements de cette nuit glaciale du 23 janvier 1905. Nul ne pourrait croire les témoignages des passants superstitieux dont l’imagination avait été excitée par les déambulations éthyliques et les bavardages nocturnes. Et nul ne croirait jamais les enfants de l’institut Baxter…
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Kanibal
Beholder

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2014
Messages: 803
Localisation: Les Ulis

MessagePosté le: Jeu 11 Mai - 11:23 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth Répondre en citant

23 janvier 1905
 
Rien d’étonnant à ce que la mémoire des enfants soit défaillante ; leur santé physique et mentale fut gravement perturbée tout au long de cette nuit du 23 au 24 janvier 1905 et de la période qui suivit.
Mais le fait de ne pas se souvenir des détails ne fut pas si singulier et déconcertant. Julian Baxter les avait rassuré en leur affirmant que les particularités de cette nuit-là étaient difficilement oubliables, et qu’elles reviendraient avec le temps.
La journée avait commencé par le récit d’une des vieilles histoires d’Arkham qui devait plonger les enfants dans l’étude des cartes de la ville. Cela leur avait demandé toute la matinée de retracer le chemin emprunté par le personnage principal du conte.
Après un repas copieux préparé par Miss Hattaway, qui demeurait aussi fine cuisinière qu’elle était austère, l’après midi fut consacrée à l’exploration de la ville pour suivre, in situ, les traces du héro, guidé par Matthew, l’assistant de Julian Baxter.
Le parc de l’institut Baxter était couvert d’un bois obscur rejoignant le quartier de Greenwood. Il était traversé par un cours d’eau qui dégageait en été des remugles douteux. Après un pont enneigé en ce jour d’hiver, les enfants passèrent par d’étroits sentiers gelés pour rejoindre une montée progressive puis incroyablement raide et glissante pour arriver au mur de pierres sombres également recouvert de neige qui protégeait l’institut de la rue où deux bâtisses au toits couverts de neige et branlants qui se faisaient face et s’inclinaient vers l’avant pour presque se rencontrer au milieu de la chaussée.
Matthew sortit une clé et tourna le gros verrou de la porte qui donnait de l’autre côté du mur, dans la rue. Peut-être les enfants se souviendront-ils de leur expédition. Parviendront-ils peut être même plus tard à dresser la liste des souvenirs de cette journée : les rues abandonnées, les rires, la tempête de neige qui approchait et inquiétait les plus timorés, cette excitation face à l’insolite architecture de la ville.
Mais l’horreur restait à venir.
Parfois la seule planche de salut est la conviction désespérée que certaines visions et impressions trouvent leur source dans l’imaginaire de telle sorte que personne ne peut garantir la véracité de ce que chacun pourrait croire avoir vu. Et bien souvent, il y a des raisons, d’ailleurs nombreuses, d’espérer que l’expérience relève de l’hallucination même collective. Toute fois, dans quelques cas, ladite expérience se révèle si atrocement réaliste qu’il est impossible de se réfugier derrière cet espoir et plonge les témoins les plus aventureux dans des horreurs indicibles et imprévisibles…
La nuit était tombée. Et la tempête observée dans l’après midi s’invitait maintenant. Si ils partaient du principe qu’ils étaient éveillés et saint d’esprit, nul enfant n’a jamais rien connu de semblable à ce qui leur arriva cette nuit-là.
_________________
« Les démons ont la capacité de susciter à la vue des hommes des choses qui n’existent pas, comme si elles étaient réelles. »
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:56 (2017)    Sujet du message: Appel de Cthulhu - Les Ombres de Yog Sothoth

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA SOURIS VERTE Index du Forum -> Jeux de rôles sur table -> ARCHIVES PARTIES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 1 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com