LA SOURIS VERTE Index du Forum

LA SOURIS VERTE
Forum de la ludothèque associative de Palaiseau (91)

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[récit] L'affaire Derval

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA SOURIS VERTE Index du Forum -> Jeux de rôles sur table -> PARTIES DU SAMEDI
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tirion
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2014
Messages: 242
Localisation: Kenyrow

MessagePosté le: Sam 19 Mai - 15:31 (2018)    Sujet du message: [récit] L'affaire Derval Répondre en citant

Journal de Jean Lemain

Jeudi 17 décembre 1925

J'ai entendu dire que mon ami Jacques Derval est finalement revenu en France après son expédition africaine le long du fleuve Zambèze. Malheureusement, sa gouvernante Mme Mollie m'a indiqué qu'il est très malade et doit pour l'instant rester en quarantaine. J'espère qu'il se remettra vite, j'ai hâte  d'entendre son histoire!

Mercredi 17 mars 1926

Je viens de lire un article du Figaro sur mon ami Jacques Derval, il est semble-t-il revenu d'Afrique avec une collection d'objets impressionnante. En particulier une statue d'un dieu à tête d'éléphant nommé Chowntohn fascinante! Ce dieu semble toujours rester inexpressif et étranger aux problèmes des humains.

Jeudi 1er avril

J'ai été agressé hier soir en rentrant d'une journée de travaille tardive. Mon appartement a été fouillé, un peu d'argent volé, je vais prendre quelques jours pour me remettre. J'ai demandé à la Marie la gardienne de remplacer ma serrure pour éviter des soucis.

Vendredi 2 avril

Marie a été rapide la serrure est remplacée.

Samedi 3 avril

J'ai finit de ranger rien ne semble manquer en particulier. Espérons que cela ne se reproduise pas!

Dimanche 4 avril

Je vais déjeuner chez mon ami Jacques Derval près de Meaux en ce dimanche de Pâques. Celui ci était fort aimable, il s'est récemment remis d'une fièvre violente attrapée en Afrique et compte bien se replonger dans le monde parisien. Il demande des nouvelles du baron Amaury de Falques de la Houque, le président du club de Paris.

Jacques nous annonce  durant le repas préparée par l'incomparable Mme Mollie qu'il souhaite organiser une exposition vente de ses oeuvres primitives. Il organise cela avec Simon Lamalle, son assistant de toujours, qui l'avait d'ailleurs accompagné durant son expédition Africaine. Cela se déroulera à la galerie Honoré Blanchet dans le 6e arrondissement. Le vernissage sera vendredi à 19h et Jacques souhaiterait notre aide pour délivrer quelques invitations dans le tout Paris.

Par ailleurs, il a reçu deux lettres un petit peu inquiétantes, l'une de l'ambassade d'Angleterre et l'autre de l'abbé Roumère. Il nous demande de nous renseigner plus en avant sur ces histoires.

Jacques nous raconte son voyage avec un peu plus de détails durant le repas, apparemment il est resté dans ce village deux mois pour en apprendre plus sur ces hommes et négocier l'échange de tous ces bibelots contre des armes à feu. Apparemment ces tribus sont particulièrement violentes et appréciaient donc fortement ce type d'objets.

Malheureusement sur le retour Jacques est tombe malade, une forte fièvre. Alors que Simon était parti en avant chercher un médecin, l'équipe de Jacques a été attaqué et celui-ci fut fait prisonnier, il ne se souvient pas trop de cette partie du voyage car il était très affaiblit. Il a fini par réussir à fuir et en suivant le Zambèze à retrouver sont camp où Simon l'attendait. Ce n'est qu'il y a un petit mois que Jacques s'est complètement remis et il travaille à reprendre du poids et de la force depuis.

Madame Mollie nous indique d'ailleurs que Jacques était totalement confiné a son retour et a commencé à remanger correctement vers mi-janvier, époque à laquelle il a recommencer à sortir de temps à autres aussi.

Lundi 5 avril

Aujourd'hui le frère de Mollie va transporter les objets à la galerie.

Rencontre le docteur Salance. Il viendra avec sa femme au vernissage. Au passage, il nous indique que la fièvre était particulièrement violente, incluant des épisodes hallucinatoires. En interrogeant le pharmacien qui a fait les préparations sensées avoir soigné Jacques, le docteur Gris, j'ai néanmoins un fort doute. Cette préparation n'est rien de plus qu'une tisane de grand mère. Je connais Jacques il a du se tourner vers d'autres moyens!

Visite Aristide, celui ci rencontrera Jacques jeudi et bien sur viendra au vernissage. Le père Errard quand a lui est malheureusement dans le sud et ne pourra participer au vernissage.

Rencontre sir Denis Tyve chargé de mission culture à l'ambassade de Grande-Bretagne. Celui ci a des requêtes particulièrement excessive et est totalement intransigeant voir menaçant. Il a déjà mené une sacré enquête et sait non seulement qu'il va y avoir une exposition et une vente, il dispose aussi de clichés des oeuvres pris par le journaliste du Figaro. Rien ne semble le ramener à la raison.

Les fanatiques de l'église de la clarté de Dieu semble tenir un discours similaire. Toute idole doit être détruite au plus vite et rien ni personne ne les détournera de leur mission divine... C'est une petite troupe qui semble fréquenter cette église, il va falloir s'en méfier.

Mardi 6 avril

Une intrusion a eu lieu dans le parc du domaine des marronniers, Marcel a été sonné. Il semblerait que la ou les personnes aient visité la grange ou étaient les objets encore la veille. Eugène contact des anciens collègues pour améliorer la sécurité de la galerie immédiatement.

Nous nous rendons le matin à la galerie où nous rencontrons Jacques, Simon, Joséphine et Honoré. J'inspecte les babioles, elles sont tout à fait primitive, mais pas dans le bon sens. Elle n'ont proprement aucune réelle valeur artistique... Par contre, un certains nombre d'objets semblent fait à partir d'ossements humains, Jacques semble ravi, je suis quand à moi parfaitement dégoûté.
_________________
Tirion
"D'or et de feu"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Mai - 15:31 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tirion
archiliche

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2014
Messages: 242
Localisation: Kenyrow

MessagePosté le: Sam 2 Juin - 13:44 (2018)    Sujet du message: [récit] L'affaire Derval Répondre en citant

Avant d'analyser la statue elle même, je remarque que Josephine est en conversation avec Honoré puis Gonzague, je me demande ce qu'elle maniguance. La statue semble faite de pierre basaltique et après une inspection détaillée, nous sommes convaincu qu'elle ne comporte aucun compartiment secret. Tout ses membres, sa trompes se fondent dans son ventre gonflé, une créature véritablement troublante.

Nous discutons avec Honoré qui nous indique connaître l'abbé Roumère, un homme pas trop dangereux, mais il faut se méfier de ses suivants qui peuvent être des fanatiques. Je discute aussi avec Jacques, celui ci avoue que c'est un certain docteur Victor qui l'a soigné et non Aimé Salance. Par contre, Jacques refuse de me donner accès a ses notes, il insiste pour être présent lors de la lecture. Nous pourrons donc y jeter un oeil qu'après le vernissage.

La journée se finie sans grande découverte, le journaliste du Figaro, Émilien Sancerre nous indique ne pas avoir reçu la moindre requête pour les photos, néanmoins il nous invite à aller voir son photographe, un certain Piotr Rastarov. Saint-Simon est passé enquêter sur mon appartement mais n'a rien trouvé d'interessant. Par ailleurs, je ne trouve aucune trace de ce Docteur Victor, personne dans le milieu universitaire ne semble le connaître.

Mercredi 7 avril

Saint-Simon étudie le manoir ce matin, il découvre que Marcel a ouvert la porte à l'intru et que celui ci à été gentiment accompagné par les chiens après avoir assomé Marcel. Comme si cet intru possèdait un pouvoir de domination sur les êtres vivants. Je ne sais pas qui est après ces artefacts, mais c'est fort inquiétant. D'autant plus que Gonzague a lui aussi été attaqué cette nuit et s'est réveillé sur son fauteuil. Tout indique pourtant qu'il s'y est rendu lui même et aurait été controlé lui aussi. C'est exceptionnel, nous avons là affaire à une personne qui a percé un secret du cerveau animal!

Nous visitons tout de même Piotr en fin de matinée, celui ci nous revend les photos, une chose nous trouble néanmoins. Il semblerait que les yeux aient bougé sur la photo. Un phenomène bien étrange, cette affaire s'obscurcie à mesure que le temps passe. Piotr nous indique aussi qu'il a bien vendu à un grand anglais costaux les photos il y a quelques temps.
_________________
Tirion
"D'or et de feu"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:27 (2018)    Sujet du message: [récit] L'affaire Derval

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LA SOURIS VERTE Index du Forum -> Jeux de rôles sur table -> PARTIES DU SAMEDI Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com